Le Gameplay Chronophage ou l’effet Monopoly !

by Emmanuel on 25 novembre 2009

Les tests du premier jeu Moonster Games continuent et j’ai du faire face à un problème de taille…

gluontelechat

Les tests du premier jeu Moonster Games continuent et j’ai du faire face à un problème de taille, un phénomène que j’appelle le « Gameplay Chronophage ou l’effet Monopoly », en effet j’ai a plusieurs reprises chronométré des parties de Monopoly (oui ce fut une réelle torture) pour en extraire une donné de temps essentiel, car je ne comprenais pas comment un jeu aussi vide pouvait occuper quatre joueurs pendant 45mn à 1 heure… Et bien le secret tiens dans, payer et rendre la monnaie, et oui, le transfert d’argent, rangé ses billets et faire la monnaie correspond en moyenne entre 50% et 75% du temps de jeu d’une partie… incroyable !

Alors, ce « Gameplay Chronophage ou l’effet Monopoly » est positif dans le cas du Monopoly, car il fait passé ce jeu de la catégorie « lancés de dés » à un pseudo « jeu de plateau », enfin le but de ce billet n’est pas de rappeler l’intérêt incroyable du Monopoly alors revenons a nos moutons (Non non pas d’Agricola derrière ça !).

Donc lors des tests du jeu Moonster Games, appelons-le « Goblins » pour le moment, un problème de « Gameplay Chronophage ou l’effet Monopoly » est apparu, en effet une partie à deux joueurs prenait environ 20 minutes, puis 1 heure à trois joueurs et enfin 2 heures à quatre joueurs…  Quelle mécanique du chaos venait dérégler l’horloge du gamer ?

J’ai donc enchainé les parties à quatre, pendant plus d’une semaine, une à deux parties par jour (à deux heures la partie c’est beaucoup de temps hehe), afin d’identifier le gluon chronophage qui se cachait derrière tout ça, comme le disais si bien Lola et Groucha !

Et bien, ce n’est pas un gluon que j’ai découvert, mais trois petits gluons, qui à deux joueurs paraissent inoffensifs, mais qui devienne terribles et incontrôlables à trois et quatre joueurs.

Trois petits points de gameplay qui demandent aux joueurs de checker régulièrement des points précis presque à chaque tour, mais ses petits points précis varient selon le jeu de vos adversaires, donc une gestion empirique du temps de jeu qui fait exploser la durée d’une partie.

J’ai donc changé ses trois petits détails, j’ai supprimé le premier, énormément allégé le deuxième et finalement carrément changé le troisième. Le gameplay général du jeu n’y a pas perdu grand-chose, le cœur et le moteur du jeu n’ayant pas changé, par contre au niveau temps on gagne entre 30 et 50% de temps de jeu sur les parties à trois et quatre joueurs, les parties à deux pouvant maintenant se finir en 15 min.

Voilà ce petit billet pour partager cette expérience avec d’autres créateurs de jeux ou testeurs, et surtout, méfier vous du Gameplay Chronophage ou l’effet Monopoly !

À pluche !

{ 1 trackback }

Tests de jeux, protos and more…
27 novembre 2009 à 11 h 25 min

{ 2 comments… read them below or add one }

Tibi 26 novembre 2009 à 13 h 56 min

Billet, très intéressant mais nécessitant de le garder sous la main pour le ressortir lorsque le jeu sera publié.
J’aimerai savoir quels ont été ces fameux gluons qui on été maltraités pendant ton travail d’éditeur ;-).

Tigui 27 novembre 2009 à 4 h 22 min

Intéressant en effet, mais comment as-tu fait pour changer (voir supprimer) ces points sans changer les mécaniques essentielles du jeu si ces derniers paraissaient si présent en temps lors de tes parties de test?
Si on reprend ton parallèle avec le monopoly, qu’aurais-tu fait pour enlever ou réduire le traitement d’échange de billet a plus de deux joueurs?

Tout ca pour dire que ton court billet présente cette tâche comme simple et rapide alors que tu as bien du t’arracher les cheveux un peu ;).

En tous cas, je vais suivre Moonstergames maintenant :)

Leave a Comment

Clicky Web Analytics
ebeltrando sur TwitterMoonster Games sur FacebookMoonster Games RSS FeedMoonster Games Email